Top départ !

Par pamparadise

couv

Nous allons nous projeter tout à l’heure, dans la substance de la course. celle dont nous rêvons depuis plus d’un an, celle dont les préparatifs nous auront dévorées et qui en ce qui me concerne, m’auront limite collée sur le carreau.
Fatigue, doute, exaltation, préparation physique dense, trois boulots pour tenir des engagements financiers colossaux et de toutes petites nuits pour assurer tout ça ; rien n’aura été facile.
Pour autant, l’expérience de cet effort et de cette grosse détermination aujourd’hui me remplit, et j’espère débordera sur mes enfants. À qui je ne dis rien, mais pour lesquels j’espère devenir ou rester un repère crédible.
J’avais dit ok à Manou, je lui avait dit tékaté on va le faire, on a tout déchiré et voilà : on le fait. On est déjà des déesses…
Nous partons heureuses de tout, étonnamment inquiètes de rien. Impatientes d’en découdre avec une nature très inhabituelle, des terrains qui filent des coups et un climat nocturne plutôt extrême. On fera de notre mieux pour porter vos couleurs à tous, nous vous tiendrons bien au chaud dans notre matos roots, et nos duvets de compétition…
On vous laisse, on vous embrasse, on pense à vous, et on revient vite;) vous raconter tout ça, vous offrir vos cadeaux de kissbankers lors d’une fiesta de ouf, à notre retour !

Rendez-vous en images sur le site du Trophée www.trophee-roses-des-andes.com pour partager avec nous les paysages parcourus et les épreuves traversées. Cherchez-nous dans le classement et si nous n’y sommes pas, pas d’inquiétude. Ça voudra juste dire qu’on aura (quatre heures de retard) décidé de fumer une cibiche quelque part en regardant l’Altiplano causer aux nuages… Ah, oui, on ne fume pas. C’est vrai. On boulottera un Twix, alors.

1  Commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J – 25

Par pamparadise

Chers amis, chers amis d’amis, chers tous !!
Ultime action de financement à 25 jours de notre départ pour le Trophée Roses des Andes 2015 en Argentine, voici notre très beau bébé: une cagnotte kisskissbankbank…
Cette tirelire a été conçue pour que vous puissiez selon vos envies, nous aider à réaliser notre rêve d’aventure.
En effectuant un petit ou un énorme don, toujours en échange d’un cadeau, vous ferez tourner les roues de notre 4×4 sur les pistes de la Pampa.
Votre nom sera alors stické sur notre voiture !
Lâchez-vous ! Remuez ciel et Terre !
Monopolisez votre énergie et votre bonne volonté.
Aidez-nous à atteindre nos objectifs, et ralliez à notre cause, le plus possible de vos amis et de vos contacts !
Nous avons besoin d’une gigantesque participation et d’un maximum d’enthousiasme !
Partagez notre cagnotte et motivez vos troupes: nous avons besoin de TOUS.
On vous embrasse, on vous remercie, et on vous attend !!!
Emma & Virginie

http://www.kisskissbankbank.com/pamparadise

KC

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Par pamparadise

CHARLIE

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

winneuses !

Par pamparadise

 

L’été sera chaud, l’été sera chaud… on ne sait pas. On l’espère !

Aujourd’hui par contre c’était clair. Chaleur quasi maximum pour notre mission de l’après-midi : démarcher les équipementiers de l’Avenue de la Grande Armée, et quelques autres entre La Garenne et Courbevoie.

Quarante-cinq degrés dans le camion de Manou, pas de radio qui chante -pour bien s’entendre gueuler dans un trafic tout parisien- rouges cramoisies et les vêtements collés à la peau, on peut dire qu’on a pourtant eu un relatif un succès, partout où nous sommes passées. Ce serait ballot d’en douter…

Dans la plupart des magasins où nous sommes entrées (bonjour ! Nous partons l’année prochaine faire un rallye 4×4 en Argentine disait Manou de sa voix de Miss France en mode défilé le jour de l’élection, et nous sommes en recherche de sponsors…), l’accueil a été à la fois ferme et sympa. Quel beau projet ! Nous a t-on dit. Comme vous avez de la chance ! Rajoutaient certains. Mais nous, on ne fait plus de sponsoring, non, non, la conjoncture est devenue trop difficile nous était-il le plus souvent répondu.

Comment dire… Oui ! On le sait bien ! L’ambiance ne se prête pas exactement à l’euphorie d’un tel projet et notre seul enthousiasme ne peut pas tout faire. On le sait d’autant mieux que nous sommes au cœur d’une demande qui si on ne s’en explique pas, pourrait sembler superficielle.

Il faut toujours rappeler que nous courons aussi pour pour une association caritative, et que la morosité qui plane actuellement sur presque tout, ne doit pas servir de curseur, de référence de base. Rester optimiste, avoir des envies, des envies déraisonnables, des envies d’aller plus loin et d’aller voir ailleurs, d’autres choses, d’autres gens, d’autres paysages doit pouvoir être possible, sans honte et même en demandant de l’aide.

Alors, puisque la bonne humeur était de mise, nous avons donc eu la possibilité, de récupérer entre la Porte Maillot et l’Arc de Triomphe, des contacts dans de grosses firmes, et pas mal de conseils.

Juste avant de retourner au camion brûlant, restait une dernière visite à faire au magasin Teamaxe du bas de l’avenue. Pierre, un mec hyper bien qui est designer auto et moto, avait établi pour nous, un contact avec le responsable de l’enseigne. Pascal P. nous a donc reçu rapidement peut-être, mais avec une gentillesse et une belle ouverture d’esprit. Regard de baroudeur. Lui, ne savait pas trop ce qu’il pourrait faire pour nous. Mais il allait faire fonctionner son carnet d’adresse, quelques relations et nous tiendrait au courant, c’est sûr.

Il y en a qui disent ça pour se débarrasser de vous, mais là ce ne fut pas le cas.

À peine revenues à la maison, coup de fil du directeur commercial de chez Nolan.

Et je ne sais pas si vous avez compris. Nolan….

ON A NOS CASQUES !!!!!!!!!!!!!

Merci de ouf à Pierre qui a téléphoné à Pascal P., merci de ouf à Pascal P. d’avoir appelé un responsable chez Nolan. Et merci de dingue plus immense encore à monsieur Sébastien C. qui nous offre deux casques de notre choix, dans la gamme Nolan.

Nous sommes tellement, mais tellement heureuses !! Tellement reconnaissantes aussi…

Mercredi prochain, à onze heures, nous avons rendez-vous pour faire des essayages. Couleur, taille, modèle…

ELE EST PAS BELLE LA VIE ????!!!!!!

Le bonheur que nous ressentons à l’instant même, est le résultat d’une jolie chaîne de solidarité et d’efforts.

Magnifique !!

nopainnogain

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vente pour la fête des pères

Par pamparadise

Une petite vente de vin argentintrès bien accueillie !…
Merci à toutes celles et ceux qui sont venus nous soutenir, nous donner des conseils et partager notre enthousiasme.
Grâce à vous nous avons encore fait quelques kilomètres sur le chemin qui mène à la ligne de départ… 

Nous avons encore quelques bouteilles en réserve !

chévente

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vente Fête des pères

Par pamparadise

vente6:6

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci !

Par pamparadise

Merci à toute l’équipe de Désertour pour cette soirée de rencontre très sympa !

Hâte de vous retrouver tous lors du stage de formation et sur la ligne de départ…

Voici le film qui nous a été présenté lors de cette soirée, et qui nous conforte dans notre idée d’aller jusqu’au bout pour vivre la même aventure.

▶ Trophée Roses Des Andes – 26 – Vidéo Dailymotion.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Première rencontre…

Par pamparadise

invitargentine

Nous sommes ravies de participer à cette soirée de rencontre avec d’anciennes et de nouvelles roses à l’Ambassade d’Argentine !

A lundi !

 

1  Commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En Argentine on dit « Ché » pour saluer ses amis !…

Par pamparadise

La vente pour la fête des mères s’est très bien passée, merci à tous pour ce soutien si précieux !

Nous préparons déjà nos prochaines actions, et pouvons déjà vous proposer pour la fête des pères (le 15 juin) du vin argentin. Nous avons choisi cette bouteille « Ché » vin rouge 100% syrah. Parfait pour accompagner viandes et grillades !

ché

En Argentine on dit « Ché » pour saluer ses amis !…

Vous pouvez nous passer votre commande jusqu’au 6 juin, nous le proposons au tarif de 10 € la bouteille, les bénéfices iront  à notre association, n’hésitez pas à boire à notre réussite …avec modération bien sur !

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réunion du 12 mai

Par pamparadise

Emmanuelle a déboulé au coin de ma rue, et je me suis engouffrée dans son mini camion. Sous mes fesses, le siège était déjà chauffé à mort parce que dans la caisse de Manou, il fait toujours au moins trente degrés, c’est comme ça. Peut-être que ça réchauffe les cœurs en même temps que le reste ; en tous cas je ne sais pas, on est vite peinard quand on est là. Surtout la vitre baissée, à partir du mois de mai.

C’est cool que tu sois venue me chercher ! Je lui dis. Mais je la regarde gravement et je prends un moment avant de rajouter qu’elle serait sympa d’y aller mollo en redémarrant, parce que le stage pour le rallye est encore loin, et qu’on est pas obligée de s’entraîner là, tout de suite. J’ai quand même évité de lui mettre une main sur l’avant bras, mais elle a l’air déçue. Pas tant je le sais, parce que je lui prends son dernier maxi bubble gum directement importé des States, rouge et qui pique. Mais elle a entendu que le prochain slalom jusque chez elle, allait devoir se faire en géant, et pas en spécial. N’entendons pas que je lui demande de rester en dessous des deux mille tours minute, parce que j’ai mal au cœur en voiture.

Une fois parvenues chez Emmanuelle, et après avoir mis vingt centimes dans le parcmètre pour une demi-heure de stationnement, ce qui est ridicule on est d’accord – c’est trop ou pas assez-, direction la salle de réunion avec au passage, des bisous à son chat roux baroudeur. Pas de café, j’avais l’estomac un peu à l’envers. Mais à cause de l’implant dentaire que l’on devait me forer dans l’os de la mâchoire l’après-midi, je pense. Rien à voir avec la conduite d’Emma, non. Si, Peut-être.

À l’ordre du jour, nous devions essentiellement travailler sur la réalisation du book à l’attention des sponsors. Expliquer qui nous sommes, dire pourquoi un partenariat avec Pamparadise serait intéressant, voire valorisant pour eux, combien cela leur coûterait et ce que nous pourrions leur proposer en échange. Mais ça ne s’est pas tout à fait passé comme prévu…

Nous avons appelé Myriam, qui est notre contact chez les Roses. Une jeune femme hyper, hyper gentille et disponible, à l’accent qui chante même le lundi matin quand elle n’est pas encore de son propre aveu, très bien réveillée. Nous voulions simplement confirmer notre présence à la réunion du 26 mai prochain, à l’ambassade d’Argentine. Et puis, de fil en aiguille, une question entraînant plusieurs réponses et d’autres questions encore, nous avons pris conscience des travaux qui nous attendaient avant même le départ de Salta. La vérité nous a un peu prises aux tripes : Le véritable départ de la course, il est maintenant. C’est cela que nous avons cette fois-ci intrinsèquement ressenti. Ce fut une réelle prise de conscience : réunir des fonds considérables pour s’acquitter de l’inscription au rallye. Trouver des partenaires qui nous aideront à obtenir le matériel (casque, combi, tente, outils, de quoi acheter sur place l’essence, l’additif anti-gel, les éléments de sécurité obligatoires). Faire parler de nous dans la presse locale, nationale (Elle, Marie-Claire…). Mettre en avant l’action humanitaire de l’aide aux enfants handicapés, via Equinotherapia Del Azul…

La réalité, nous la connaissions déjà. Mais cette heure passée avec les organisateurs, nous a permis de réaliser à quel point ne fallait pas mollir. Maintenir des efforts constants. Nous avons donc l’heure suivante, posé sur papier toutes nos idées d’actions et de manifestations ; et autant vous dire, ça foisonne grave ! Vous allez en voire passer de toutes sortes, des propositions (des ventes, des stages de sports, des cours d’éducation canine, des séances photos) et nous comptons fort sur vous, pour en accepter un maximum ! Chaque geste financier de votre part, c’est un tour de roue de plus pour nous.

D’ailleurs, pour que le budget soit bien garé, nous avons rendez-vous jeudi après-midi à la banque, pour signer l’ouverture du compte lié à l’association ; dernière pièce administrative à l’édifice de notre aventure…. Et ça tombe pile à temps !

Emmanuelle a organisé seule et pleine de courage le 19 mai, une vente de ses magnifiques créations.

Pour les chèques ?

À l’ordre de Pamparadise, s’il vous plait !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *